A cinq minutes près…

Après avoir mené par deux fois au score grâce à des réalisations de Florent Mollet et Nolan Roux, les Messins ont finalement concédé le point du nul face à l'EA Guingamp (2-2).

Partager cet article :

A l’occasion de la 27ème journée de Ligue 1 Conforama, les Grenats se déplaçaient sur la pelouse du stade de Roudourou pour y affronter l’EA Guingamp. Après trois défaites consécutives lors de ce mois de février, les Messins avaient à cœur de renouer avec la victoire et maintenir ainsi l’espoir d’un maintien.

Par rapport aux onze joueurs ayant débuté le week-end dernier contre l’ESTAC Troyes, Vahid Selimovic, Ivan Balliu, Dylan Lempereur et Georges Mandjeck faisaient leur entrée. Emmanuel Rivière débutait de son côté sur le banc. Côté guingampais, l’enfant de la maison mosellane, Yeni Ngbakoto, était bel et bien titulaire.

La rencontre démarrait sur un rythme plutôt élevé, le ballon allant d’un but à l’autre. Sur un centre venu côté droit de Danijel Milićević, Nolan Roux essayait un premier geste acrobatique sans réussite (5°). Une première situation annonciatrice des bonnes intentions messines. Sur un nouveau centre venu de la droite, Nolan Roux contrôlait en extension avant de servir en retrait Danijel Milićević qui remettait le ballon en une touche dans la boîte. Le ballon de l’international bosnien était contré de la main par Clément Grenier, Jérôme Brisard désignait le point de pénalty. Florent Mollet ne se faisait pas prier et transformait avec l’aide du poteau (0-1, 7°). A la suite de l’ouverture du score, les Messins reculaient un peu et subissaient les attaques des Locaux. Eiji Kawashima devait se montrer vigilant par deux fois pour garder sa cage inviolée face à Clément Grenier (11°) et Marcus Thuram (14°). Malheureusement, les hommes d’Antoine Kombouaré allaient finir par revenir à la marque. Après un une-deux avec Yanis Salibur, Lucas Deaux ouvrait son pied et trompait Eiji Kawashima (1-1, 21°). Après une première demi-heure rythmée, les situations allaient se faire plus rares par la suite. A la pause, tout restait encore possible pour les Mosellans.

Au retour des vestiaires, les deux premières situations étaient à mettre au crédit de l’EA Guingamp. Lucas Deaux, d’abord, enroulait une frappe au-dessus de la barre d’Eiji Kawashima (49°) avant que l’international japonais ne s’interpose devant Marcus Thuram (52°). Finalement, ce sont bien les Grenats qui allaient repasser devant au tableau d’affichage. Sur un corner sortant de Matthieu Dossevi, Nolan Roux smashait sa tête dans les buts de Karl-Johan Johnsson (1-2, 56°). Un dixième but en championnat synonyme de record pour le numéro neuf messin et de bonne opération possible pour le club à la Croix de Lorraine. La rencontre commençait alors à se tendre avec de nombreux duels engagés et quelques cartons sortis par Monsieur Jérôme Brisard. Les partenaires de Christophe Kerbrat profitaient des dix dernières minutes pour pousser sur le but grenat. Si Eiji Kawashima se détendait parfaitement sur une frappe de Ludovic Blas (85°), le gardien mosellan ne pouvait rien sur la reprise à bout portant de Lucas Deaux (2-2, 86°). Malgré une dernière possibilité pour Matthieu Dossevi (87°), le score en restait là.

Après avoir mené par deux fois au score, les Messins concèdent donc un match nul sur la pelouse du Roudourou. Même si la déception peut se faire sentir au vu de l’égalisation tardive, le club à la Croix de Lorraine devra bonifier ce point par un succès contre le Toulouse FC samedi.

 

Revivez le live de la rencontre

La feuille de match