Focus Partenaire : Interview de DISTRIPHOT

Partager cet article :

Alors que les matches de football se déroulent toujours à huis clos, l’un de nos partenaires a suivi la rencontre FC Metz – LOSC Lille depuis son salon : Jean-Marc Debes de l’entreprise Distriphot.​

  • Pouvez-nous présenter votre entreprise et nous dire qui sont vos clients ?

Distriphot est une société qui revend du matériel photographique aux particuliers et aux professionnels par l'intermédiaire de trois sites internet (Digit-photo.com/Digitfoto.de/Digitfoto.pt) et de 2 magasins à (Metz et Sarrebrück). Nous vendons principalement en France, en Allemagne, en Belgique et au Portugal. J'ai créé cette entreprise en 1997 et depuis le 1er janvier 2021, c'est mon fils Jonathan qui la dirige, le temps étant venu pour moi de profiter de ma retraite.

  • Vous êtes abonné au TIFO (restaurant actuellement situé en Tribune Nord du Stade Saint-Symphorien). Pourquoi avoir choisi cet espace en particulier ?

Nous avons choisi l'espace du TIFO, car c'est un endroit très convivial où l'on peut déguster une excellente cuisine italienne concoctée par le chef Massimo. De plus, l'accès à nos places en tribune est très pratique et rapide, on se sent un peu "chez nous".

  • Qu’avez-vous pensé du match de vendredi soir face au LOSC Lille ?

Je pense que l'équipe n'a pas démérité, loin de là ! Nous aurions mérité un autre résultat... mais pour cela, il faut marquer des buts ! C'est vrai que le pénalty et le tir sur la barre auraient pu changer le score. La première mi-temps a surtout montré que notre niveau n'a rien à envier au quatuor de tête.

  •  Il reste six matches à jouer pour le FC Metz cette saison. Comment voyez-vous la fin de saison des Grenats ?

Alors que nous avons pu rêver d'une place européenne, cette dernière série de défaites nous a peu refroidi. Nous nous retrouvons dans le "ventre mou" du championnat, et il faudra beaucoup de motivation de la part des joueurs pour que nous terminions dans la première moitié du classement. Pour cela, on peut à coup sûr compter sur les qualités de manager de Frédéric Antonetti. En tous cas, malgré la situation sanitaire qui nous oblige à rester derrière nos écrans plutôt qu'au stade, nous pouvons dire que cette saison a été la plus réussie de ces 10 dernières années. Et pourquoi ne pas battre le PSG à Saint-Symphorien le 24 avril ? Ce serait un beau cadeau aux supporters "virtuels" !

 

A lire également

26avr2021

Entreprises

Ethan Lostetter, apprenti carrossier au sein du groupe CAR Avenue et Maxime Neu, son maître d’apprentissage, ont eu la chance de pouvoir participer à...
Lire la suite

23avr2021

Entreprises

Retrouvez aujourd’hui l’interview de notre partenaire premium Stéphane Bailly, Président du groupe Car Avenue. Pourriez-vous nous présenter votre...
Lire la suite

16avr2021

Entreprises

Retrouvez aujourd’hui l’interview de notre partenaire Pascal SCHLEININGER, responsable d’exploitation au sein du groupe Lingenheld. Pouvez-vous nous...
Lire la suite