Une issue cruelle

Partager cet article :

Une semaine après sa première victoire de la saison, les Grenats étaient à nouveau sur le pré. Pour ce deuxième déplacement de suite, les coéquipiers de Fabien Centonze se frottaient au SCO Angers coaché par l'ancien joueur grenat Gérald Baticle, entre 1999 et 2002.

À l'occasion de cette 9ème journée de Ligue 1 Uber Eats, Dylan Bronn, de retour de suspension, retrouvait sa place de titulaire ainsi que son brassard de capitaine. Il suppléait le roc malien Boubakar Kouyaté, suspendu à son tour. Le retour de l'international tunisien était la seul changement à noter dans le onze de départ concocté par Frédéric Antonetti.

Dans cette première période globalement équilibrée, les Grenats multipliaient les coups durs. Dès l'entame, Sikou Niakaté se plaignait de la cuisse et était forcé de céder sa place à Amadou Mbengue (2°). Le jeune sénégalais en profitait pour faire sa première apparition en Ligue 1 Uber Eats. 

Peu après la demi-heure de jeu, la formation messine devait faire avec un deuxième coup du sort lorsqu'Ibrahima Niane, touchait également à la cuisse laissait sa place à Farid Boulaya (35°). Malgré cela, la troupe de Frédéric Antonetti réussissait à montrer un visage convaincant durant ce premier acte.

Solide défensivement, les Grenats étaient les premiers à frapper. En bon capitaine, Dylan Bronn coupait la trajectoire d'un centre millimétré de Lamine Gueye et ouvrait rapidement le score (0-1, 9°). Le SCO réagissait dans un temps fort : le coup franc de Sofiane Boufal s'échouait sur la barre transversale (29°) alors que la volée de Thomas Mangani était sauvée in-extremis par Dylan Bronn (31°). 

Dès le retour des vestiaires, Jimmy Cabot profitait d'une perte de balle défensive pour glisser une offrande à Mohamed-Ali Cho (1-1, 53°). Dans la foulée, Farid Boulaya profitait d'une bévue de Paul Bernardoni et poussait le ballon au fond des filets laissés vides (1-2, 59°).

Malheureusement, le club à la Croix de Lorraine ne réussissait pas à conserver cet avantage. À la réception d'un nouveau caviar de Jimmy Cabot, Thomas Mangani plaçait un coup de tête pour remettre les deux équipes à égalité (2-2, 65°). Pire, alors qu'on se dirigeait vers un match nul, le SCO profitait d'une dernière opportunité pour arracher la victoire au bout du temps additionnel grâce à Stéphane Bahoken (3-2, 90°+2)

Sur la pelouse du SCO Angers, le FC Metz aura donc mené au score à deux reprises sans réussir à conserver cet avantage. Au contraire, il s'incline en toute fin de match et reste scotché en fin de tableau. Ce soir, les Grenats pointent au 18ème rang avec 6 unités au compteur. 

SCO ANGERS - FC METZ : 3 - 2

9ème journée de Ligue 1 Uber Eats
Dimanche 3 octobre à 15h00
Stade Raymond-Kopa

Buts pour Angers : Cho (52°), Mangani (65°), Bahoken (90°+2) ; Metz : Bronn (10°), Boulaya (59°)

Les compositions d’équipes

SCO Angers : Bernardoni - Cabot - Traoré - Thomas - Ebosse (Capelle 58°) - Manceau - Mangani - Mendy (Brahimi 69°) - Boufal (Pereira Lage 83°) - Fulgini (Ounahi 69°) - Cho (Bahoken 83°).

FC Metz : Oukidja – Centonze – Bronn – Niakaté (Mbengue 2°) – Udol – Pajot – Maïga – Sarr (Traoré 77°) – Gueye (Nguette 77°) – De Préville – Niane (Boulaya 35°).

Photo : Icon Sport