Réouverture de la Boutique Officielle !

Victoire capitale !

Partager cet article :

Alors que la trêve internationale -Coupe du Monde oblige- arrive à grand pas, le FC Metz disputait une dernière rencontre de championnat ce samedi soir. Pour l'occasion, les Grenats se déplaçaient en terres parisiennes pour se frotter au Paris FC, positionné à deux unités au-dessus au classement. 

Pour ce déplacement, le FC Metz pouvait finalement compter sur quelques fidèles supporters dans les travées de Charléty puisque quelques heures avant le coup d'envoi, l'arrêté d'interdiction était finalement levé. Sur le pré, Laszlo Bölöni décidait d'aligner le même onze de départ que face à l'AS Saint-Etienne (3-2), lundi soir.

Bien lui en a pris. Car, si la première opportunité de la partie était parisienne -il fallait une excellente sortie d'Alexandre Oukidja et un retour express de Boubakar Kouyaté pour empêcher l'ouverte du score de Julien Lopez (7°) - la suite était à l'avantage des Grenats.

Titularisé depuis trois rencontres sur les ailles, Cheikh Tidiane Sabaly et Anthony Musaba allaient une nouvelle fois faire parler d'eux. L'ailier sénégalais allumait la première mèche et obtenait rapidement un pénalty que Georges Mikautadze transformait sans sourciller (0-1, 12°). 

Quelques minutes plus tard, l'attaquant néerlandais pressait dans la surface et Samir Chergui ne pouvait s'empêcher de le déséquilibrer. La sentence était identique: Georges Mikautadze convertissait à nouveau l'offrande (0-2, 22°). De son côté, le défenseur parisien était prié de rentrer aux vestiaires et laissait sa formation à dix.

Malheureusement, le FC Metz ne parvenait pas à conserver cette avance de deux buts. Bien que dominateurs, les Grenats étaient surpris par un coup franc rapidement joué et Morgan Guilavogui en profitait pour réduire l'écart (1-2, 29°). Dans la foulée, Anthony Musaba obligeait Ivan Filipovic à la parade (30°).

Avant la pause, le portier parisien devait s'employer à nouveau face à la frappe vicieuse de Cheikh Tidiane Sabaly (40°) et sortait également le grand jeu lorsque Ablie Jallow se présentait seul face à lui (43°). Au retour des vestiaires, les Grenats étaient que très rarement inquiétés et profitaient d'une de leur incursion dans le camp adverse pour creuser l'écart.

À peine entrés en jeu, Youssef Maziz et Lamine Gueye se mettaient en évidence. Le premier délivrait un véritable caviar au Sénégalais qui ne se gênait pour tromper Ivan Filipovic (1-3, 63°). Intenable, Cheikh Sabaly passait proche de débloquer son compteur en Ligue 2 BKT, mais Ivan Filipovic empêchait le jeune joueur de trouver le chemin du but (80°).

En revanche, le gardien parisien ne pouvait rien faire quand Georges Mikautadze se présentait seul face à lui. L'attaquant géorgien s'offrait un triplé et mettait définitivement les siens à l'abri (1-4, 84°). 

Ainsi, pour la première fois de la saison, le FC Metz enchaîne deux succès de rang en championnat. Grâce à cette victoire, les Grenats grimpent au huitième rang du classement. Une bien belle opération.

PARIS FC - FC METZ : 1 - 4

15ème journée de Ligue 2 BKT
Samedi 12 novembre à 19h00
Stade Charléty

Buts pour Paris : Guilavogui (29°) ; pour Metz : Mikautadze (12° s.p., 22° s.p, 83°), Gueye (63°).

Les compositions d’équipes

Paris FC : Filipovic - Lefort - Le Cardinal - Hanin - Chergui - Iglesias (Bernauer 46°) - Phiri - Mandouki (Lasne 84°)- Lopez (Chahiri 59°) - Guilavogui (Caddy 71°) - Gory (Kebbal 84°).

FC Metz : Oukidja - Kouao - Kouyaté - Candé - Udol - Maïga (Danley 84°) - N'Doram - Jallow (Maziz 59°) - Sabaly (Alakouch 89°) - Musaba (Gueye 59°) - Mikautadze (Niane 84°).

Photo : Léo Gibeau